Eau de vie Quetsch Alcool

Eau de vie Quetsch

  • Alcool
Les vins et les bières sont issus de la fermentation, les liqueurs de la macération, les Eaux de vie de la distillation. Les Eaux de vie sont obtenues de plusieurs manières : a) A partir de grains : orge pour les Scotchs et Irish Whiskys, maïs pour le Bourbon, seigle pour les Canadiens Whiskys et les Ryes. B) A partir de fruits : raisin pour le Cognac et l'Armagnac, pomme pour le Calvados, canne à sucre pour le Rhum, pour les Eaux de vie blanches, on trouve : prunes, poires, abricots, baies sauvages. Rappelons que les Eaux de vie blanches ne vieillissent pas en fûts de chêne comme le Cognac et l'Armagnac. Le Cognac est distillée en deux passages, l'Armagnac en continu.  Les Eaux de vie ont donc des origines diverses et sont fabriquées de manières différentes, ce qui explique : le Saké japonais est produit par fermentation, Gin et Vodka sont, en gros, de l'alcool pur aromatisé. On connaît encore l'alcool de riz asiatique, l'Eau de vie de figues, l'Aquavit suédois, etc... Du latin aqua vitæ, l'eau-de-vie est un produit de la distillation d'un liquide faiblement alcoolisé produit à partir de vin, de fruits, d'herbe ou de grains. Elle désigne couramment de nombreuses boissons alcoolisées telles que vodka, calvados, Lambig, aquavit, genièvre, abricotine ou cherry. Dans les pays anglo-saxons, le terme eau-de-vie ne désigne en général que les eaux-de-vie produites à partir de fruits ou d'herbes, et non de grains. L'eau de vie fut élaborée au Moyen Âge par des alchimistes qui tentaient de créer un élixir de longue vie. On a longtemps attribué à l'eau-de-vie des vertus médicinales. Elle servait encore à soigner les enfants jusqu'à l'aube du XXe siècle, avec les dégâts qu'on imagine. La dénomination «eau-de-vie de» est suivie du nom du fruit La dénomination s’applique également lorsque deux ou plusieurs espèces de fruits sont distillées ensemble, le produit est dénommé «eau-de-vie de fruits». Le nom de chacune des espèces est alors mentionné dans l'ordre décroissant selon les quantités mises en oeuvre. Peuvent également porter la dénomination «eau-de-vie de» suivie du nom du fruit les boissons spiritueuses obtenues par macération, dans la proportion minimale de 100 kilogrammes de fruits pour 20 litres d'alcool à 100 % vol, de certaines baies et autres fruits tels que framboises, mûres, myrtilles et autres, partiellement fermentés ou non fermentés, dans de l'alcool éthylique d'origine agricole ou dans des eaux-de-vie ou dans un distillat suivie d'une distillation.
19,37 €  l'unité
soit 55.34 €/litre
19,37 €  l'unité
  • Livraison

    Frais de transport compris sur les commandes groupées

    Colissimo transporteur

  • Paiement 100% sécurisé

  • Espace client

    Pour toutes vos questions 04 74 03 41 73

Les avis clients

Soyez le premier à commenter ce produit

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

 
1 étoile
2 étoiles
3 étoiles
4 étoiles
5 étoiles
Prix
Qualité
  • Recharger le captcha